Le rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants

  • Publication publiée :19 septembre 2022
  • Post category:Rôles des AP
le rôle d'une auxiliaire de puériculture auprès des parents

Cet article aborde le rôle de l’auxiliaire de puériculture dans la prise en charge des enfants.

Il s’inscrit dans la continuité de l’article dédié au rôle de l’auxiliaire de puériculture auprès
des parents.
Mon but est de vous aider à anticiper les questions à l’oral pour entrer à l’école d’auxiliaire de
puériculture. Ces articles vous servent à enrichir votre bibliothèque personnelle
d’informations sur le métier et le rôle d’une auxiliaire de puériculture.

L’importance d’un bon accueil fait parti du rôle de l’auxiliaire de puériculture pour l’enfant

Premièrement, le rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants est de rassurer et de réserver un bon
accueil au bébé ou à l’enfant que ses parents vous confient.
Dès lors, lorsque vous travaillez en maternité, souhaitez toujours la bienvenue au bébé qui
vient de naître. Vous pouvez lui dire, par exemple, « Bienvenue dans ce monde, petite
[Élisabeth]/petit [Tom]». Vous êtes une bonne fée, une marraine, comme dans les contes de
votre enfance.


Vous devez transmettre de la chaleur et une sensation de bien-être à l’enfant qui entre dans un
monde nouveau, dans un environnement inconnu.
En crèche, il faut vous mettre à la hauteur de l’enfant, en vous agenouillant, et lui parler. Par
exemple : « Bonjour Timothée, je m’appelle [Estelle] et je suis très contente de t’accueillir.
Aujourd’hui, on va faire plein de choses ensemble. Si tu as besoin de jouets, de quelque
chose, tu viens me voir. Je suis là pour m’occuper de toi. Tu viens avec moi [en lui prenant la
main]… Allez, viens… »


L’accueil, c’est un petit cocon. L’accueil jovial, rassurant et chaleureux aide l’enfant à passer
de la compagnie de ses parents à celle des auxiliaires de puériculture.
Soyez certaine qu’un enfant bien accueilli et un enfant mal accueilli ne passeront absolument
pas la même journée. Un bon accueil va donner de la confiance et de la joie à l’enfant. Cela va
aussi calmer ses angoisses dans un environnement qui ne lui est pas familier.

L’écoute active de l’enfant : un rôle primordial de l’auxiliaire de puériculture

Deuxièmement, le rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants comme avec avec les parents, vous devez vous montrer particulièrement à l’écoute
de l’enfant. L’écoute active se caractérise par une capacité à comprendre les besoins de
l’enfant et à proposer des solutions adaptées.


Vous devez donc entrer en lien avec l’enfant et vous adapter à son monde et à son langage
pour le comprendre au mieux. Le vocabulaire de l’enfant est différent de celui des adultes. À
vous de décrypter ce qu’il veut vous dire.


Vous allez apprendre à répondre aux besoins émotionnels du bébé ou de l’enfant. Vous
répondez également toujours aux besoins plus pragmatiques que l’enfant exprime, comme par
exemple : « Où sont mes chaussures ? ». Il faut toujours répondre aux questions de l’enfant.
L’écoute active est donc primordiale pour développer une relation de confiance avec l’enfant
dont vous avez la charge.

Anticiper les besoins de l’enfant : un rôle capitale de l’auxiliaire de puériculture auprès des enfants

Troisièmement, Le rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants est l’écoute active de l’enfant ne suffit pas. Votre métier d’auxiliaire de
puériculture nécessite également de savoir anticiper les besoins de l’enfant.
Par exemple, avant de sortir pour une activité en plein air, vous prévoyez d’emmener les
gourdes, de prendre les casquettes etc.
De même, vous anticipez la préparation des repas. N’attendez pas que l’enfant manifeste
sa faim pour penser à préparer le repas.

De plus, la capacité d’attente de l’enfant est plus courte que celle des adultes. Vous devez
donc toujours avoir un temps d’avance sur ses besoins.

Veiller à ce que l’environnement soit sécurisé pour l’enfant

Quatrièmement, votre rôle d’auxiliaire de puériculture est, bien sûr, de veiller à la sécurité des
enfants dont vous avez la responsabilité.
Vous devez anticiper toute forme de danger, de blessure.
Il ne faut pas de ciseaux à proximité des petits, de fenêtres ouvertes ; faites attention aux coins
de table. N’ayez jamais le dos tourné aux enfants. Veillez à ce qu’ils ne se prennent pas les
doigts dans les portes, à ce qu’ils ne se brûlent pas en mangeant, à ce qu’ils ne mettent pas de
petits objets dans la bouche etc.

Veillez également à la sécurité psychique de l’enfant. Sachez le rassurer.
Enfin, vous veillez à l’hygiène de l’enfant. S’il a une couche sale, par exemple, vous devez la
changer immédiatement. Chaque enfant doit se laver les mains avant de manger etc.

Accompagner l’enfant dans l’apprentissage de son autonomie est un autre rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants

Cinquièmement, le rôle d’une auxiliaire de puériculture est d’encourager l’enfant à devenir
autonome et de l’accompagner dans ses apprentissages.
Avec vous, l’enfant peut apprendre à enlever sa couche tout seul, à mettre son pantalon, ses
chaussettes etc. Il y a beaucoup d’apprentissages à faire autour de l’habillage et du
déshabillage.
Vous avez également un rôle dans la façon dont il s’alimente. L’enfant qui apprend à manger
de façon autonome prend beaucoup plus de plaisir à se nourrir que celui à qui on ne laisse rien
faire. L’autonomie des enfants passe aussi par leur capacité à socialiser avec les autres enfants.
Vous pouvez les encourager à tisser des liens entre eux.

Stimuler l’enfant dans l’apprentissage du langage

Sixièmement, l’auxiliaire de puériculture aide l’enfant dans son apprentissage du langage.
Tout d’abord, vous pouvez inciter les enfants à enlever leur tétine quand ils parlent. Ils seront
ainsi mieux compris.
Ensuite, vous pouvez les reprendre, avec douceur et patience, sur les mots qu’ils prononcent
avec maladresse. Pour apprendre la prononciation d’un mot à un enfant, il suffit de détacher
les syllabes du mot, comme « Chaussette. Chau-ss-ette ! ».
Enfin, n’hésitez pas à avoir un langage qualitatif, en fonction de l’âge de l’enfant. Dire « aller
au dodo » n’est pas la même chose que de dire « aller dormir » !
Il existe trois niveaux de langage.
Le troisième niveau de langage est plutôt à mettre en place avec des enfants de trois ans.
Voici un exemple des trois niveaux de langage :

  1. Un wouah wouah : vous imitez le son du chien qui aboie.
  2. Un chien : vous donnez le nom de l’animal.
  3. Un berger australien : vous êtes plus précise et distinguez ce chien des autres chiens en en
    précisant sa race canine.
  4. Jouer sur le deuxième et le troisième niveau de langage vous permet de donner une palette de
    mots supplémentaire aux enfants et d’ainsi, enrichir leur vocabulaire. N’ayez donc pas peur de
    nommer les choses précisément.
    Par exemple, quand vous servez son repas à un enfant, vous pouvez lui dire précisément ce
    qu’il va manger (le yaourt à la fraise, la purée de carottes etc.).
    D’ailleurs, au sujet de l’alimentation, préparez-vous à répondre aux questions des parents sur
    les textures, les aliments qu’ils peuvent introduire à tel âge etc. Vous avez donc une mission
    d’accompagnement de l’enfant vers une vie alimentaire épanouie.

Être un repère et un refuge pour l’enfant est le dernier aspect important du rôle d’une auxiliaire de puériculture auprès des enfants

Le septième et dernier point que je souhaite aborder est votre chaleur humaine auprès des
enfants. N’oubliez jamais que vous êtes une personne réconfortante pour l’enfant. L’enfant
doit se sentir bien grâce à votre action.
Votre disponibilité est primordiale. Soyez un refuge pour les enfants. De cette façon, vous
assurez un bon développement affectif de chaque enfant. Faites en sorte que chaque enfant
soit ravi de faire partie de la collectivité.
Pour vous aider et si vous avez des enfants, vous pouvez penser à la façon dont vous aimeriez
que vos enfants soient accueillis.

Conclusion

Pour conclure, l’auxiliaire de puériculture offre non seulement un soutien à la parentalité mais
aussi, un refuge aux bébés et aux enfants dont elle a la charge. L’auxiliaire de puériculture a
pour mission d’accueillir, de protéger, d’éveiller et d’aider à s’épanouir les bébés et les
enfants dont elle s’occupe.
Si vous souhaitez préparer avec nous votre dossier d’entrée à l’école d’auxiliaire de
puériculture ainsi que votre entretien oral, rejoignez notre « Prépa en ligne« . Des
professionnelles du métier d’auxiliaire de puériculture, ainsi que des correctrices, vous
accompagnerons de façon personnalisée.

Cet article peut aussi t’intéresser https://www.futureap.fr/le-role-dune-auxiliaire-de-puericulture-avec-les-parents/

Cet article peut aussi t’intéresser https://www.futureap.fr/trouver-du-travail-metier-auxiliaire-de-puericulture/

Cet article a 3 commentaires

  1. Manon Sergeant

    Merci pour tout ces précieux conseils. J’ai tellement hâte de pouvoir jouer ce rôle dans la vie d’un bébé 🥰

  2. Laure

    Un rôle tellement important et complet et un métier tellement enrichissant. Je suis en formation et c’est tellement passionnant

Laisser un commentaire